Refonte 2012 de ce blog

Les bases techniques de ce blog étaient restées inchangées depuis 2010, depuis son apparition suite à une restructuration de mon site.

Cela fonctionnait, mais j'avais depuis un bon moment déjà envie de passer à une approche technique différente, sans pour autant faire table rase du contenu accumulé jusqu'ici. C'est désormais chose faite.

Cette nouvelle approche devait prendre en considération les points suivants :

Proposer des URL moins abscontes.

Les URL de la précédente version étaient basées sur des UUID.

Mais cette approche finissait par m'irriter moi-même car je fais parti de ceux qui occasionnellement utilisent encore la barre d'adresse de leur navigateur pour y entrer directement une URL. Or les UUID présentent l'inconvénient d'être vides de sens et immémorisables pour les humains.

Ainsi je suis revenu vers des URL plus sémantiques et, pour prendre un exemple, le billet qui était autrefois pointé par l'URL http://blog.guillaumeponce.org/?page=entry&entry=11ad179e-4cb3-4d9f-a8ee-f9ce4e85d9eb l'est désormais par l'URL http://blog.guillaumeponce.org/paleonutrition. On voit bien avec cette exemple que juste en lisant la nouvelle URL on peut se faire une idée du contenu pointé alors que ce n'était pas le cas avec la version précédente.

Néanmoins, j'ai mis en place une couche de compatibilité pour tous les billets mis en ligne avant cette refonte. Les anciennes URL que certains auront pu mettre en signet ou lier depuis d'autres sites (ce que j'ai moi-même fait sur des forums auxquels je participe) seront automatiquement redirigées sur la nouvelle version.

Faciliter pour moi la rédaction des billets

En 2010, j'avais abandonné la logique consistant à élaborer la contenu localement sur mon ordinateur avant de le mettre en ligne pour opter pour une interface me permettant de saisir mes billets directement en ligne. Après tout, c'est ce que font les plateformes de blog les plus populaires.

Mais j'en suis revenu pour les raisons suivantes :

  • Si les plateformes conventionnelles de blog adoptent cette approche, c'est avant tout parce qu'elles ciblent des gens qui n'ont pas les connaissances techniques pour effectuer une mise en ligne par FTP.

    Or, ces connaissances techniques, moi je les possède. A quoi me sert-il d'être informaticien si c'est pour m'imposer les mêmes limites qu'à ceux qui le le sont pas. A ce compte là, je n'aurais qu'à utiliser Wordpress comme les autres.

  • Je peux ainsi profiter du confort de mon éditeur de texte habituel pour rédiger mes billets dans le format qui me sied, plutôt que de les rédiger directement en HTML au sein d'une zone de texte générique ne proposant aucune fonction d'édition avancée.

Proposer du multi formats presque sans efforts

Ma maîtrise des makefiles et de certains convertisseurs en ligne de commande me permet de justement utiliser un format de départ qui me convient (en l'occurence Markdown) et de générer automatiquement à partir de cette source unique des versions de mes billets dans divers formats, comme le PDF.

Avec cela vient le confort habituellement associé à la génération automatique à partir d'une source unique : il suffit que je corrige une fois la source et que je relance la génération pour que toutes les corrections se répercutent sans manquement sur toutes versions issues de la source.

Proposer une présentation plus attrayante et plus ergonomique.

Il me tardait de mettre à profit certaines techniques auxquelles je me suis former pour enrichir l'expérience de l'utilisateur.

C'est tout spécialement le cas de Javascript, d'AJAX et de jQuery.

Ces techniques correspondent mieux à mes préférences actuelles que le PHP que j'ai pratiqué seulement parce que c'est ce que les hébergeurs proposent. PHP sera désormais pour moi cantonné à la réalisations de services Web et non plus à la génération de pages.

Par ailleurs, comme je fréquente moi-même d'autres blogs, je voyais bien qu'ils disposaient de certains « trucs cools », comme une présentation paginée ou des archives datées, qui manquaient au mien. Cette refonte est aussi l'occasion d'intégrer ces aspects ergonomiques à mon interface de blog.

Gagner en performances

Auparavant, les pages qui constituaient ce blog étaient générées par des scripts PHP tournant côté serveur et allant chercher du contenu dans une base de données.

Cette approche rend les performances ressenties tributaires de l'état du moment du serveur et de sa capacité à tenir la charge (je suis sur un hébergement partagé, je dois donc aussi subir la charge occasionnée par les autres sites que le mien hébergés sur le même serveur). Or je me suis aperçu que parfois cela « ramait ».

Désormais, je ne demande plus au serveur que de servir directement des fichiers sans avoir à les assembler par des scripts après avoir collecté des données dans une base. Ce qui doit être assemblé dynamiquement l'est côté client.

Voici donc les principales raisons qui m'ont poussé vers ce changement que j'espère pour le mieux.

Cependant j'ai décidé de laisser l'ancienne version du blog en ligne à l'adresse suivante : http://blog.guillaumeponce.org/2010/

En revanche, qu'il soit bien clair que si la compatibilité des anciennes URL est assurée avec la nouvelle version, l'ancienne version ne recevra pas de mise à jour et ne disposera pas des nouveaux billets publiés, à commencer par celui-ci.

Chargement de données